La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Tu Sais Quoi?
Le préservatif est le meilleur moyen de se protéger contre le VIH, les IST et les hépatites
Making-of | 06.08.2013 - 13 h 24 | 0 COMMENTAIRES
«Il m’a dit qu’il était séronégatif»: le making-of

Étiquettes : , , , ,

Découvrez l’envers du décor des scènes de danses du film de Stéphane Ly-Cuong, avec des paillettes, des pétales de roses… et un chat!

[nggallery id=8]

 

 

Voir ou revoir le court-métrage «Il m’a dit qu’il était séronégatif» et l’interview du réalisateur Stéphane Ly-Cuong

 

 

Interviews | 05.08.2013 - 14 h 41 | 2 COMMENTAIRES
«Il m’a dit qu’il était séronégatif»: l’interview du réalisateur Stéphane Ly-Cuong

Étiquettes : , , , , , , , ,

Le réalisateur Stéphane Ly-Cuong revient sur son court-métrage réalisé pour Tu Sais Quoi? et explique ce que lui a inspiré la protection imaginaire «Il m’a dit qu’il était séronégatif» et comment il l’a conjuguée avec l’univers des comédies musicales: «J’avais envie à travers le genre de la comédie musicale, de faire quelque chose de léger et d’apaisé, de montrer que le fantasme peut rejoindre la réalité et qu’on peut fantasmer quelque chose tout en se protégeant.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur «Il m’a dit qu’il était séronégatif»: l’interview du réalisateur Stéphane Ly-Cuong

Pour discuter de cette vidéo, allez sur le groupe sur la communauté et sur la page Facebook de la campagne.

Interviews | 04.07.2013 - 12 h 20 | 0 COMMENTAIRES
«Entre filles, on ne risque rien»: l’interview de la réalisatrice Emilie Jouvet

Étiquettes : , , , , , , , ,

itw emilie

La réalisatrice et photographe Emilie Jouvet revient sur son film «Entre filles, on ne risque rien», l’occasion de recueillir son avis sur la prévention adressée aux femmes ayant des relations sexuelles avec des femmes, et de discuter de la nécessité de mieux s’informer sur les différents moyens de se protéger, quelque soit son orientation sexuelle: «Au niveau de la prévention pour les lesbiennes, c’est toujours resté à un niveau très confidentiel, et quand on discute avec les filles, la plupart pense qu’elles n’ont pas besoin de se protéger, et si jamais elles le savent, elles ne savent pas comment, ni avec quoi. C’est aussi important qu’on ne soit pas au courant de la prévention juste concernant notre propre orientation sexuelle. C’est bien de savoir comment chacun-e se protège. Plus on en sait, mieux ça vaut!»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur «Entre filles, on ne risque rien»: l’interview de la réalisatrice Emilie Jouvet

Pour discuter de cette vidéo, allez sur le groupe sur la communauté et sur la page Facebook de la campagne.

Vidéos | 26.06.2013 - 11 h 13 | 4 COMMENTAIRES
«Entre filles, on ne risque rien», un film d’Emilie Jouvet pour Yagg et Prends-Moi

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

C’est une scène de boîte de nuit qu’Emilie Jouvet a mis en scène pour adresser un message de prévention aux lesbiennes et aux bisexuelles. Car, même entre filles il y a des risques… mais aussi beaucoup de moyens de se protéger! La réalisatrice nous en offre un petit tour d’horizon dans cette soirée 100% filles. Rarement la prévention aura été aussi sexy…

Si vous ne pouvez pas lire la vidéo, cliquez sur «Entre filles, on ne risque rien», un film d’Emilie Jouvet pour Yagg et Prends-Moi

Yagg et Prends-Moi remercient Emilie Jouvet pour sa participation à Tu Sais Quoi?, ainsi que toutes les personnes ayant participé au tournage de ce film.

Pour discuter de cette vidéo, allez sur le groupe sur la communauté et sur la page Facebook de la campagne.

Publicité